Guide de voyageTripadvisor

L'Etat de Chin et le peuple Chin - Birmanie

23-05-2019 293 Views
L'État Chin est une subdivision administrative de la. Il est pe Birmanie, peuplé de Chins et de birmans. Sa capitale est Hakha depuis 1974. L'État Chin n'est devenu partie intégrante de la Birmanie qu'à la fin de l'occupation britannique, avec la signature de l'accord pinlong (janvier 1947)

1. Histoire de l'État Chin

L'État Chin est une subdivision administrative de la. Il est pe Birmanie, peuplé de Chins et de birmans. Sa capitale est Hakha depuis 1974. L'État Chin n'est devenu partie intégrante de la Birmanie qu'à la fin de l'occupation britannique, avec la signature de l'accord pinlong (janvier 1947). Celui-ci stipulait que l'État Chin, comme ceux des autres minorités ethniques, devait accéder à l'autodétermination après l'indépendance (16 juin 1947). Cependant, après l'assassinat du général Aung San en juillet, l'accord ne fut pas respecté. La région obtint un statut de Division spéciale, avec Falam comme capitale. L'État Chin ne fut créé qu'en 1947, tandis que sa capitale était transférée à Hakha. Les Chins représentaient plus de 80 % de la population, au moins jusqu'au soulèvement de 1988. Après 1988, le nouveau pouvoir birman (SLORC) envoya des bataillons de soldats dans la région, où ils se livrèrent en représailles à de nombreuses exactions (vols, viols, confiscations). De nombreux Chins furent expulsés de leur terre ou les abandonnèrent, se retrouvant réfugiés dans leur propre pays. L'État Chin compte deux districts et 14 municipalités.

Ville dans l'état de Chin

2. Le peuple Chin

Les Chins comptent de nombreux sous-groupes liés par l'histoire, mais aux langues et aux passés distincts. Le terme Chin est peut-être un exonyme donné par les Birmans. Son sens originel est incertain : Le mot pourrait signifier « panier » ou « ami », les Chin étant réputés pour leur vannerie et se trouvant en relations avec les Birmans des plaines depuis une période très ancienne. Certains pensent qu'il pourrait rappeler l'origine chinoise de travailleurs échappés du chantier de la Grande Muraille (ce qui paraît pour le moins hypothétique). D'autres noms utilisés pour les Chin sont Asho, K'cho, Kuki, Laimi, Laizo, Zahau, Zomi, Zyou, etc. Les termes et leur signification diffèrent selon chaque tribu et selon chaque dialecte. Le terme « Zo » est le plus courant pour les habitants de Tedim and Tonzang, qui sont apparentés aux populations Mizo du Mizoram (Inde) et parlent une langue mizi-kuki-chin. Les Chins de Falam et Hakha sont souvent appelés « Laimi ». Les femmes Chins ont (aujourd'hui seulement les femmes agées) la particularité d'avoir le visage tatoué, cela leur servait à l'époque à se protéger de la convoitise des hommes.

Femmes au visage tatoué du peuple Chin

3. Situation

Les Chins, peuple d’origine tibéto-birmane, sont arrivés autour du 9ème siècle en Birmanie. Composés de six principaux groupes et d’une cinquantaine de sous-groupes ethniques, ils représenteraient aujourd’hui près d’1,5 million de personnes dont la moitié se trouve dans l’État Chin L’État. Chin est le plus pauvre de Birmanie et l’un des plus isolés. C’est un État montagneux qui connait des hivers durs et une saison des pluies violente qui rend les quelques routes existantes impraticables et limitent les déplacements de mai à septembre. Aujourd’hui encore une grande partie de l’État Chin n’est pas accessible, seule une petite partie du Sud de l’État vient tout juste de s’ouvrir. L’état est toujours le plus pauvre de Birmanie et les infrastructures sont extrêmement vétustes. En 2011, selon les agences des Nations-Unies, 73,3% de la population Chin vivait en dessous du seuil de pauvreté et dans les zones rurales ce taux atteindrait 80%. La population souffre notamment de pénuries alimentaires chroniques, de carences structurelles et d’une insécurité alimentaire généralisée. Parallèlement à cette situation alimentaire catastrophique, 25% de la population n’a pas accès à l’eau potable, et l’accès au soin est critique. Actuellement, plus de 52% des enfants quittent l’école avant l’âge de 10 ans, souvent  pour travailler à la maison ou dans les zones agricoles.

Paysage à Mindat dans l'état Chin

4. Religion des Chins

Traditionnellement l’ethnie Chin est animiste mais les missionnaires baptistes américains qui arrivèrent à la fin du 19ème siècle, ont évangélisé massivement leur peuple (ainsi que les karens). Aujourd’hui 80 à 90% des Chins sont chrétiens. Dans un pays à large majorité bouddhiste où la religion est d’État, ils représentent une cible privilégiée particulièrement sujette aux discriminations. Des milliers de Chins ont déjà fuis les discriminations et la pauvreté en Malaisie ou en Inde. Le problème principal est que le gouvernement considère le bouddhisme comme la religion d’État de facto du pays. Cela réduit considérablement la liberté de religion des chrétiens et envoi un mauvais message, la Birmanie est une société multi ethnique et multi religieuse.
Femmes du peuple Chin
SEULEMENT CHEZ NOUS : Garantie 100% Satisfait ou Remboursé au cours de 10 jours à compter du jour de réservation de voyage.
Pour de plus amples informations, ou simplement un devis gratuit, vous pouvez nous contacter à notre adresse mail ci-jointe : info@galatourist.com . Nous vous répondrons sous 48h.
Cordialement votre, à très bientôt !
GALATOURIST existe depuis 2005 (date de sa création)
Hotline: (+84) 9 12 26 46 31 | Tél: (+84) 243 97 66 181
Articles liés
Le visa touristique pour la Birmanie
L’entrée sur le territoire birman est soumise à l’obtention d’un visa. Il convient de s’assurer que son passeport a une durée de validité d’au moins 6 mois après la date d’arrivée dans le pays pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.
Hpa-An dans l'état de Kayin (Karen) - Birmanie
Pa-An ou Hpa-An est la capitale de l'État Karen de Birmanie (Myanmar). Elle est située sur la rive orientale de la Salouen. Au dernier recensement (1983), elle comptait 41 501 habitants. C'est aussi le centre du district de Pa-An et de la municipalité du même nom.
L'Etat de Kayah - Les peuple des Karens rouges (Karenni)
L'État de Kayah est la plus petite des subdivisions de la Birmanie. Situé dans l'Est du pays, il est bordé au nord par l'état Shan, à l'Est par la province thailandaise de Mae Hong Sonet au Sud et à l'Ouest par l'état Karen. Sa surface est de 11 670 km², pour une population estimée à 207 357 personnes en 1998, selon l'UNICEF. Il est peuplé principalement par l'ethnie sino-tibétaine Karenni, appelée aussi Karen rouges ou Kayah
L'Etat de Kachin - le plus au Nord de la Birmanie
L'État Kachin est le grand nord de la Birmanie, il est frontalier de la Chine au Nord et à l'Est, de l'Etat Shan au Sud et de la région de Saigang et de l'Inde à l'Ouest. Sa superficie est de 89 041 km2. Sa capitale est Myitkyina et une autre ville importante est Bhamo.
Bago (Pegu) - Ville historique et culturel incontournable de Birmanie
Bago (Pegu), au Myanmar est situé sur le boulevard principal entre le nord et le sud du pays, à environ 80 km au nord-est de Yangon. La ville est très dynamqieu la journée et possède aussi une vie nocturne très animée. La ville de Bago offre plusieurs attractions et possède de nombreux monuments à visiter, beaucoup des structures sont significativement religieuses, généralement influencés par la culture bouddhiste.
Magway - Une région et ville à part en Birmanie
Magwe, ou Magway, est la capitale de la région de Magway, dans le centre de la Birmanie. Elle est située sur l'Irrawaddy. En 2007, elle comptait 101 337 habitants. La région de Magway est bordée par les Régions de Sagaing au nord, Mandalay à l'est, Bago au sud et les États d'Arakan et Chin à l'ouest. Avec une superficie de 44 819 km2, c'est la plus grande des Régions du pays.
Mawlamyine - état de Mon -Birmanie
Mawalamyine - état de Mon -Birmanie - Moulmein, officiellement appelée aujourd'hui Mawlamyine ou Mawlamyaing est une ville de Birmanie (Myanmar) et la capitale de l'Etat de Mon. Son nom signifie «œil perdu», car un roi môn y perdit un de ses yeux. C'est aujourd'hui la troisième ville de Birmanie.
Naypyidaw - la capitale fantôme - Birmanie
Naypyidaw ou Nay Pyi Taw sigifie littéralement "cité royale" ou "demeure des rois" en birman. Elle est située dans le sud de la région de Mandalay à 320 km au nord de Rangoon. Naypyidaw est une ville dont la population est estimée à un million d'habitants par le gouvernement birman en 2014. Elle a été fondée dans un but stratégique, au centre du pays, près des États Shan, Karenni et Karen, et constitue depuis 2008 une nouvelle entité administrative, le territoitre de l'union Naypyidaw placé sous l'autorité directe du président de la Birmanie, c'est la nouvelle capitale politique du pays.
Kalaw, la région montagneuse
Kalaw est une ville dans l’état de Burma en Birmanie. Elle est située en hauteur sur une colline..
Plage de Ngwe Saung
Venez découvrir cette magnifique plage de sable blanc qui se déploie sur environ 15 kilomètres..
Plage de Chaung Tha
Chaungtha Beach est une petite station balnéaire encore peu développé et qui garde donc tout son charme naturel...
Plage de Ngapali
La plage de Ngapali se trouve à l’ouest de la Birmanie le long de l’Océan Indien. Elle est à seulement 7 kilomètres de la ville de Thandwe. Certaines personnes la considèrent comme la plus belle plage d’Asie du Sud-Est
Filtrer votre recherche

Les clients parlent de nous

Ci-dessous vous trouverez les témoignages de nos clients à propos du professionnalisme de notre agence. Ces témoignages sont sous forme de vidéos vivantes et de commentaires. Nous vous invitons à venir les découvrir !
Haut
RDV téléphonique gratuit
tripadvisor
call
Devis gratuit
Devis gratuit
Laissez votre message ici
Contact
(+84) 912 264 631
Appelez-nous!
WhatsApp
WhatsApp
Messenger
Notre adresse
Notre adresse